Si vous n’avez pas encore lu Parure des Songes, vous risquez de passer un peu à côté de la magie de ce billet. Pas de panique, il n’est jamais trop tard, et vous avez largement le temps de corriger ce regrettable oubli avant la parution du Livre 2 des Anachroniques. Ce dernier a (presque) trouvé son titre et son épilogue, tandis que  l’écriture  elle-même avance lentement mais sûrement (on approche les 30000 mots). Alors, voici de quoi vous faire patienter, en vous promettant ce Livre 2 avant l’été.

Celles et ceux qui avaient trouvé qu’il y avait un peu trop de questions ouvertes à la fin du Livre 1, et qu’on ne pouvait pas en rester là, seront satisfait(e)s. Un(e) des personnages s’est enfin décidé(e) hier à lever le voile sur quelques-uns de ces mystères. Il a fallu lui mettre un peu la pression, mais ça en valait la peine, car ce qu’elle a avoué en a surpris plus d’un(e), à commencer par l’auteur lui-même. Sensation délicieuse pour ce dernier que de voir tel détail insignifiant, voire un peu gratuit, introduit bien longtemps auparavant, prendre soudain une importance majeure et les pièces du puzzle enfin ajustées révéler une image aussi cohérente qu’inattendue. Je me demande si tous les auteurs d’imaginaire ont ce genre de surprise au fil de l’écriture, au gré de la fantaisie de leurs personnages et de leurs mondes, ou bien s’ils prévoient tout à l’avance. Un grand mystère pour moi, en tout cas.

Autre découverte véritablement magique au sens propre du terme celle-là, le sens et l’origine du nom Galdur. Si ma mémoire est bonne, ce nom m’était venu à l’esprit de façon un peu aléatoire, une sonorité en écho avec celui de l’orfèvre Ulgan, lui-même choisi depuis des années dans une version inachevée du premier chapitre qui traînait dans un tiroir. Un son nordique, elfique, magique, tolkienique, qui allait bien dans le décor. Les premiers lecteurs ont plébiscité ce choix, me disant que ce nom « claquait » à souhait et allait comme un gant au lieu qu’il désignait. Certains m’ont même suggéré de le prendre comme titre de l’ouvrage, genre « Le Cycle de Galdur ». J’ai évité, trouvant que ça sonnait un peu trop fantaisie racoleuse, on voyait déjà les dragons et les nains monter au combat par vagues entières. Emballage mensonger.

Bref, parole d’auteur (même si ça vaut à peu près autant que parole de pêcheur à la ligne), et si ma mémoire ne me joue pas des tours, je suis sûr de ne l’avoir cherché nulle part à l’époque ce nom, ni même vérifié a posteriori s’il n’était pas déjà utilisé. Hier soir seulement j’ai eu cette curiosité, allez savoir pourquoi, et je suis tombé rapidement sur un article du Wiktionary. Une entrée dans la version anglaise et dans la version islandaise entre autres, rien dans la version française (article à créer). Galdur est donc bien à la fois un nom commun et un nom propre, en Islandais. Dans cette langue, il signifie « magie, sorcellerie », avec le sens archaïque plus précis de « chant, en général associé à un charme ou un sort« . On  trace l’origine de ce mot avec des sens voisins (charme, incantation) dans diverses langues anciennes d’Europe du Nord, galdr en vieux norvégien,  galdor en vieil anglais etc.

Incroyable! Cette découverte m’a laissé rêveur, pour le moins. Le genre de coïncidence à faire partir l’imagination en vrille. Quelqu’un a glissé ce nom dans mes songes, à n’en pas douter.

PS : Via Facebook, un joli commentaire de Nila Kazar

Belle illustration d’un phénomène que j’observe depuis longtemps …
J’ai forgé un aphorisme pour ça:
« L’écrivain, c’est quelqu’un qui se souvient de ce qu’il n’a pas vécu ».

Voir son billet Patronyme ou pseudonyme? où Nila écrit, entre autres choses passionnantes sur le choix d’un nom :

Souvent l’écrivain croit inventer, alors qu’il ne fait que retrouver.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s