La poésie voyage en contrebande

Je vais encore vous parler d'Alain Mabanckou, comme dans le billet précédent, à peine plus sérieusement. Je déguste actuellement à petites gorgées son excellent ouvrage Le monde est mon langage qui me donne envie de lire nombre d'auteurs dont le nom m'était pour certains à peine familier, et pour d'autres rigoureusement inconnu. Un livre qui vous ouvre la…

Publicités

nom d’un porc-épic

je dois t'avouer qu'au début ça m'a un peu énervé cette façon d'écrire, sous prétexte qu'on est ivrogne ou porc-épic ou congolais on se permettrait de tout jeter comme ça sur la page, hein, sans capitale initiale ni point final, des ribambelles de virgules jusqu'à l'horizon à t'en coller la migraine, si bien que si…