Ainsi s’achève cette saison passée au pays enchanté des auteurs indépendants et autres auto-édités. Je ne peux pas dire que j’y aie été mal accueilli. Personne ne m’en a voulu de venir masqué. On m’a conseillé, encouragé, invité, commenté, liké, et même parfois lu. J’ai appris deux ou trois choses sur les coutumes de ces étranges habitants, et je ne regrette rien.

C’est la fin de l’été, et je m’en vais rentrer chez moi. Je n’appliquerai bien sûr aucun des bons conseils qu’on m’a prodigués. Mon livre restera publié là où je l’avais mis au départ en toute innocence, je sais maintenant qu’il n’a aucune chance d’y attirer beaucoup de lecteurs, mais je ne ferai strictement aucun effort pour changer cela, car le temps dont je dispose je veux le consacrer à écrire avant qu’on ne m’en fasse passer le goût.

Merci à toutes et à tous pour votre accueil, et si vous voulez continuer la conversation, ma porte reste ouverte au bout du village.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s