Chantier ouvert au public

Pages en construction, la suite. L'exploration du monde des auto-édités et autres indépendants change peu à peu ma perspective et du coup ma pratique d'écriture. Jusqu'à la publication récente de "Parure des Songes", j'avais tendance à considérer cette pratique comme essentiellement solitaire. Même si j'ai défendu ici récemment le fait qu'on n'écrive jamais vraiment tout seul,…

Comment et pourquoi soutenir vos blogueurs préférés ?

Rien à ajouter … sinon faire suivre!

La plume d'Isandre

Bloguer est en général une passion, mais le blogging a aussi ses difficultés et son côté obscur (jalousies, profiteurs, découragement, fatigue, manque de visibilité…). Si cela permet d’exercer sa persévérance, je me suis dit que les lecteurs qui n’avaient pas leur propre blog, ne savaient peut-être pas qu’ils ont un grand rôle pour que les blogueurs qu’ils préfèrent continuent à écrire et publier sur leur blog, bref pour les soutenir.

Souvent en tant que blogueurs, nous dépensons beaucoup d’énergie et cherchons beaucoup d’astuces pour obtenir ces formes de soutien (lorsque nous y pouvons quelque chose), aussi le plus simple est tout de même que les lecteurs soient informés que cela nous aide !

Certains blogs sont professionnels, d’autres non, d’autres comme la Plume d’Isandre font parfois des échanges (un article en échange du test d’un produit ou d’un livre), mais cela peut servir à tous les types de blogueurs. Bien…

View original post 701 mots de plus

Page en construction

Vous vous souvenez des "pages en construction" de l'âge d'or du Web 1.0, le bon vieux panneau "Travaux" en gif animé, le Playmobil orange avec son casque de chantier? Quand donc, pourquoi et comment cette métaphore du chantier de construction s'est-elle ainsi imposée au détriment de celle de l'écriture? Cela reste un mystère pour moi,…

Il écrit comme il pleut

Bon, il faut bien que j'en arrive à cette affaire qui aurait pu être l'objet d'un des premiers billets tellement elle me tient à cœur, mais c'était un peu rude à attaquer directement. Maintenant que vous êtes un peu apprivoisé(e)s, que vous avez survécu à la déconstruction progressive de l'auteur puis du livre dans les…

Le livre de Schrödinger

Contre-indications et effets secondaires notoires : Ce billet peut provoquer des vertiges chez les personnes sensibles, sujettes aux migraines ou acrophobiques. Pour toutes les autres, un café bien tassé à portée de main est recommandé. Ou un verre de votre élixir favori. Après avoir consacré quelques billets à l'identité de l'auteur et à ses masques…

Portrait d’écrivaine vue de dos

La question de l'identité de l'auteur et de la façon dont il la masque et la démasque, volontairement ou non, consciemment ou non, a traversé mes deux précédents billets. Une petite fable de réseau social vient me l'illustrer encore une fois aujourd'hui. Comme beaucoup de gens sur le Web en général et les réseaux sociaux…

Ceci n’est pas une chronique

J'ai proposé à Elen Brig Koridwen, un peu par défi, et avant même de l'avoir lue jusqu'au bout, de consacrer un billet à Une nuit très noire. En fait elle m'avait plus ou moins tendu la perche au détour d'un petit échange de messages. Mais je ne pouvais pas déjà contredire ce que j'ai écrit naguère,…

Rémanences et masques vénitiens

J'ai bien cru avoir fâché ma première chroniqueuse, en me demandant tout haut en commentaire de sa chronique si elle n'aurait pas dû prendre un peu de distance avant d'écrire des choses aussi définitives. "Parure des songes ne s’explique pas, il se lit, il se déguste et je sais d’avance que ce livre restera gravé dans ma…

La logique du colibri

On m'a conseillé aujourd'hui de publier sur Amazon. Ce serait à peu près la seule façon pour un auteur indépendant d'être visible, donc d'être lu, voire de vendre un tant soit peu ses ouvrages. Quitte à mettre son livre dans une vitrine, autant que ce soit celle du plus grand marché de la planète, là…

Sans commentaire

Quand j'ai posé "Parure des Songes" sur monBestSeller.com voilà à peine trois semaines, je venais de découvrir ce site un peu par hasard. Un contact avec Elen Brig Koridwen sur Google+, m'a conduit à rejoindre un groupe facebook, moi qui avais juré dans toutes mes vies antérieures ne jamais y mettre les pieds, et me voilà parlant avec…